Xavier Sadourny : "Clermont : une proposition difficile à refuser"

Le 2 mai 2013

INTERVIEW. Officiellement en partance pour l'ASM Clermont-Auvergne, Xavier Sadourny revient sur son choix et sur ses sept années passées au LOU, en tant que joueur, capitaine puis entraîneur. Malgré une saison difficile, il laissera un grand souvenir dans le coeur des lyonnais.  

Xavier Sadourny : "Clermont : une proposition difficile à refuser"
©Marc Galaor/LOU Rugby

Xavier, tu vas quitter le LOU en fin de saison pour t'engager avec l'ASM Clermont-Auvergne. Pourquoi ce choix ?
XS : Clermont m'a contacté il y a deux mois par l'intermédiaire de Jean-Marc Lhermet, Manager Sportif du club ; je ne m'y attendais absolument pas. Ils m'ont fait une proposition difficile à refuser... Sportivement, c'est très une belle opportunité pour moi. 

Quelles vont être tes missions là-bas ?
XS : Je serai entraîneur adjoint de Vern Cotter et de Franck Azéma auprès de l'Equipe Première, en charge des "skills" et de la technique individuelle. En parallèle, je serai entraîneur du Centre de Formation.

Image - ©Marc Galaor/LOU Rugby

As-tu des regrets par rapport au LOU, notamment par rapport à la façon dont l’histoire se termine ?
XS : Comment ne pas en avoir ? Forcément, c'est une déception pour moi, comme pour les joueurs. Je remercie chacun d'eux et chaque membre du staff pour cette année passée ensemble. Quoiqu'on lise ou entende, ce groupe a fait preuve de volonté tout au long de la saison. Ils ont fait preuve de solidarité et de motivation au travail. Cette année difficile est peut-être une étape franchie et nécessaire pour la construction de ce groupe, de ce club. 

Que retiendras-tu de ton passage ici, à Lyon ?
XS : D'avoir pu être au début de ce projet, d'avoir participé à la construction de quelque chose d'important ici. La montée en TOP 14 reste bien évidemment un moment très fort, un aboutissement pour le club comme pour moi. Je retiens aussi le soutien constant et motivant des supporters du LOU, toujours présents, toujours là pour nous soutenir et ce jusqu'à la fin de ce dernier match. Je redirai, finalement, ce que j'ai dit lorsque nous sommes montés en TOP 14, à savoir, remercier tous ceux qui de près ou de loin, joueurs, staff, professionnels, bénévoles et supporters, ont participé, à leur façon, à mes sept années passées au LOU. Merci à eux !

Image - ©Marc Galaor/LOU Rugby