Tim Lane : "Croire en notre système de jeu"

Le 8 août 2014

[INTERVIEW] AMICAL - LOU/Stade Français. Le LOU Rugby affrontera ce vendredi (20h30) le Stade Français, pour un dernier match amical dans cette phase de préparation. Avant de retrouver le TOP 14 dès la semaine prochaine, le manager sportif, Tim Lane, fait le point.

Tim Lane : "Croire en notre système de jeu"
Photo LOU Rugby.

Ce vendredi, c’est la dernière répétition générale avant de retrouver le TOP 14 la semaine prochaine…
TL : Non, pas vraiment, je ne pense pas. Il faut se l’avouer, on retrouvera le Stade Français dans à peine deux semaines en TOP 14, donc les deux équipes ne vont pas tout dévoiler ce soir. On va tous en garder un peu sous le pied... (Rires)

Quel bilan tirez-vous de cette phase de préparation ?
TL : Les joueurs ont fait du bon boulot. On avait un programme assez musclé et ils ont tous bien répondu présents. Les recrues se sont bien intégrées. Personne ne triche. Tout le monde dit « maintenant il faut que la mayonnaise prenne », ce n’est pas faux. Nous avons les bons ingrédients dans le groupe, il faut maintenant bien mélanger pour que l’ensemble devienne très bon.

Vous commencez la saison avec deux déplacements ? Est-ce que vous voyez ça comme un handicap ?
TL : Non, ce n’est pas un problème... Il a fallu faire les travaux pour la nouvelle tribune, le résultat est super donc je suis content de voir que tout sera prêt pour notre premier match contre Brive. J’espère que le public sera au rendez-vous et que les tribunes seront pleines. Deux matches à l’extérieur pour commencer, je ne vois pas ça comme un problème. Si on commence avec plus de match à l’extérieur, c’est qu’à la fin on aura plus de match à domicile. C’est mathématique. Quand j’étais à Clermont, nous avions perdu nos deux premiers matches et ça ne nous avait pas empêché de finir premiers de la saison régulière. Au début, si on ne gagne pas, il faudra surtout rester positif, il faudra continuer de croire en notre système de jeu... La saison est longue. L’année dernière quand on a perdu deux matches de suite tout le monde a cru que c’était la crise. En France vous aimez bien les « crises ». Pour moi, le plus important c’est que le groupe reste tranquille, soudé et surtout positif.

Avez-vous fixé des objectifs précis au groupe ?
TL : Le maintien, c’est le principal objectif. Après oui, entre nous, nous fixons toujours un objectif précis de points par bloc de 5 matches... Mais ça, ça reste entre nous...