" "  

#SRLOU. David Attoub : "À nous de nous mettre à leur niveau"

Le 15 avril 2021
ENTRETIEN. Le LOU Rugby affrontera ce samedi le Stade Rochelais (21h05) pour le cadre de la 21ème journée de TOP 14. Avant ce déplacement chez le 2ème du championnat, David Attoub fait le point avant cette fameuse dernière ligne droite. 
#SRLOU. David Attoub : "À nous de nous mettre à leur niveau"
Photo © Marc Galaor / LOU Rugby
Comment se sont passées ces deux semaines de coupure en TOP 14 ? Il y a eu le déplacement à Exeter puis un week-end de repos…
D.A : La première semaine, européenne, a été vraiment dure ! On a pu voir que dans cette compétition le détail est primordial. Dès que tu fais trois fautes d’affilées, ce sont des équipes qui maîtrisent et qui marquent. On a vu la difficulté de cette compétition. On a joué une des meilleures équipes d’Europe, on a rivalisé, mais on a perdu le fil à certains moments.
Ensuite, on a profité de la semaine de repos pour se régénérer d’abord et ensuite pour bien bosser avant d’attaquer la dernière ligne droite. Il reste six matchs, peut être neuf - on l’espère -, avec l’intention de s’améliorer le plus possible. Aujourd’hui, on ne va pas révolutionner notre rugby. Il faut faire des piqures de rappel pour être précis, dans le détail, et être efficace dans les moments importants.
 
Après le Champion d’Europe, on continue avec un adversaire. Ce qui se fait de mieux en TOP 14, mais également en Europe : Le Stade Rochelais…
D.A : Évidemment, on connaît la qualité des Rochelais avec un pack très dense, très physique. On sait que ce sera difficile et on est conscient des enjeux. Maintenant, à nous de nous mettre à leur niveau. On doit essayer de rivaliser et de faire un bon match afin de bien préparer les cinq rencontres qui suivront.
 
Cette saison si particulière a déjà prouvée qu’elle était pleine de surprises…
D.A : Tout est toujours possible ! Le huis clos a accentué ce côté imprévisible. Maintenant, si on veut prétendre à être dans les six, il faut faire des matchs de haut niveau à grande intensité, face à des adversaires de ce calibre. Il faut être précis sur les détails et être fort sur nos bases. On est une équipe forte dans l’intensité de jeu. On a la capacité de jouer beaucoup de offloads, de garder le ballon pendant longtemps et d’être disciplinés. Si on arrive à jouer comme ça, on peut être exceptionnel. Mais si on rentre dans un état d’esprit personnel où le collectif ne prime plus, on sera forcément déçu à la fin du match.