Romain Loursac : "Un match à huit points"

Le 21 mars 2013

INTERVIEW. Actuellement en pleine possession de ses moyens, l'arrière lyonnais Romain Loursac s'est confié cette semaine pour lourugby.fr. Son analyse avant la réception d'Aurillac.  

Romain Loursac : "Un match à huit points"
Marc Galaor/LOU rugby

Quelle analyse faites-vous du match nul réalisé à Colomiers (19-19), dimanche dernier ?

RL : Pour une fois, nous avons réalisé une bonne entame de match en parvenant notamment à enchaîner les temps de jeu. Derrière, on a pris un essai en contre et commencé à se recroqueviller. A la mi-temps, on s’est dit que l’on avait les moyens de revenir et c’est ce que l’on a réussi à faire. Le seul bémol, en plus du résultat, c’est que l’on fut une nouvelle fois énormément sanctionnés. Mais il y a du mieux.

Le LOU reste sur trois matchs sans défaite. Est-ce un signe dans la course à la qualification ?

RL : En ne perdant pas à Colomiers, on a su maintenir cette petite dynamique positive qui était en train de naître. Si cette équipe est en confiance, je sais qu’elle peut réaliser de grandes choses. On espère toujours, même si aujourd’hui nous n’avons plus notre destin entre nos mains. D’où l’importance dans un premier temps de battre Aurillac, pour se rapprocher encore plus de cette cinquième place qualificative.

A six matchs du terme de la saison régulière, gardez-vous un œil sur le calendrier de vos concurrents ?

RL : Oui forcément, nous sommes tous plus ou moins attentifs au calendrier. Maintenant, encore une fois, nous n’avons plus de marge de manœuvre.

Ce dimanche, vous recevez Aurillac, un concurrent direct pour la qualification : l’enjeu est-il plus fort sur ce type de match que face à un autre adversaire ?

RL : Oui et non. D’un côté, nous n’avons plus le choix donc l’enjeu reste le même : gagner, et ce contre n’importe quel adversaire, concurrent ou pas. Maintenant, le fait de jouer un concurrent direct comme Aurillac peut nous permettre, en cas de victoire, de prendre des points tout en les privant. Ce sont des matchs à « huit points ». Nous avons à la fois tout à gagner et tout à perdre.

Quel regard portez-vous sur cette équipe d’Aurillac, 6ème de PRO D2 ?

RL : C’est une équipe qui comme chaque saison joue le haut du tableau, mais qui a tendance à connaître des périodes de moins bien et à s’essouffler. Mais c’est une équipe très dense, qui peut s’appuyer sur un excellent buteur en la personne de Maxime Petitjean. Il ne va pas falloir lui laisser trop d’opportunités. On s’attend donc à un gros défi, d’autant plus qu’ils ne vont rien lâcher de leurs côtés dans la course qualification.