Pierre Mignoni "C'est du niveau Champions Cup"

Le 12 octobre 2017
ENTRETIEN. C'est l'heure de la Challenge Cup pour les hommes de Pierre Mignoni. L'entraineur lyonnais s'attend à une rude compétition face à des adversaires de qualité, en commençant par les Cardiff Blues...
Pierre Mignoni "C'est du niveau Champions Cup"
LOU Rugby
Vous abordez la Challenge Cup dans une poule relevée, quel est votre regard sur la compétition ?
C’est vrai que c’est une poule difficile. C’est du niveau Champions Cup avec des équipes celtes joueuses et un Stade Toulousain favori qui visera sûrement la première place. On va se mesurer à de belles équipes. Ça permettra de maintenir le groupe sous pression.

Quelles sont les ambitions lyonnaises sur cette Challenge Cup ?
Les objectifs ne sont pas clairement définis, on joue pour gagner. On verra ce qu’il se passe mais on doit garder la bonne dynamique du championnat et engranger encore de la confiance. Ces matchs sont de vrais tests et permettent d’impliquer un maximum de joueurs, dont nos jeunes. Certains vont gagner du temps de jeu et d’autres vont même connaître leur premier match.

Un mot sur la paire de centre ?
Pierre-Louis Barassi et Adrien Seguret sont deux bons jeunes. Ils sont complémentaires et bossent bien. Ils ont fait la préparation avec nous cet été. Je leur avais dit qu’ils joueraient en Coupe d’Europe. Pierre-Louis a déjà pu avoir du temps de jeu l’an passé et Adrien a rejoint le groupe cette saison. Il faut qu’ils emmagasinent un maximum de compétences sur ces matchs pour faire leurs armes et espérer jouer en TOP 14.

Qu’est-ce que vous pouvez nous dire sur cette équipe de Cardiff ?
Je connais bien les Blues pour les avoir affronter souvent avec Toulon. C’est une équipe celte typique, portée sur l’offensive. Ils tiennent beaucoup le ballon et profitent de la vitesse apporter par la pelouse synthétique. Il va donc falloir savoir défendre sur de nombreux temps de jeu et saisir la moindre opportunité. On sait qu'ils vont essayer de nous priver de ballon, un peu à notre image. Cela va être un match ouvert, à nous de faire le job.

Match sur pelouse synthétique justement, que cela change t'il ?
C’est sûr que ça va plus vite. On s’est entraîné sur ce type de surface cette semaine pour mieux appréhender Arms Park. Les rebonds sont différents, les sorties de ruck sont plus rapides, les courses sont plus vives mais ça reste du rugby. En? fait tout est accéléré mais soyons clair, la pelouse n’est pas déterminante.