ET IL Y EU UNE VENDANGE DE POINTS AU STADE VUILLERMET…

Par Amélie Buchon le 16 septembre 2006
LOU RUGBY 26 – 21 UNION BORDEAU BEGLES
ET IL Y EU UNE VENDANGE DE POINTS AU STADE VUILLERMET…
Agence PHYGA - Philippe GANDELIN

LOU RUGBY 26 – 21 UNION BORDEAU BEGLES

Entame de match musclée des bordelais qui marquent un essai transformé puis une pénalité en moins de six minutes de match. Mais les loups sont en place et rétorquent sur une action de Lionel Mallier et Ludovic Loustau, permettant à Slade Mc Farland de marquer un magnifique essai. C'est ensuite au tour d'Arnaud Mathet de marquer deux pénalités… A la mi-temps les loups mènent 13 à 10.

De retour sur le terrain, le bras de fer est rude mais les bordelais faiblissent physiquement. Arnaud Mathet ne perd pas le rythme : il marque le deuxième essai lyonnais qu'il transforme et poursuit en inscrivant sa troisième pénalité. Les bordelais alors en difficulté ne cessent d'arrêter le jeu pour blessures. Jérôme Accorci marque alors une troisième pénalité pour l'Union et relance la machine : Nicolas Agard marque un essai juste derrière. Les bordelais ne sont alors qu'à deux petits points du LOU…

Mais Arnaud Mathet, l'homme du match, met un point final et définitif à cette rencontre avec une dernière pénalité marquée à la 80ème minute. Score final : 26-21 pour le LOU RUGBY… les lyonnais auront bel et bien offert à leur public une vendange de points pour ce troisième match de la saison!

Points pour le LOU :

2 essais de Mc Farland (11') et Mathet (53'), 2 transformations de Mathet (12', 55') et 4 pénalités de Mathet (17', 38', 61', 80').

Points pour l'Union Bordeaux Bègles:

2 essais d'Hubert (6') et d'Agard (34'), 1 transformation d'Accorci (7'), 3 pénalités d'Accorci (2', 49', 71')

Commentaires du Manager Général et Entraîneur, Christian LANTA :

"Ce que j'ai aimé et ce que je retiendrai de cette rencontre c'est de se retrouver en difficulté mais de toujours faire face pour revenir. En début de match on est mené 10 à 0 mais il suffit de quelques instants et les garçons remontent au score. Idem à la fin du match quand ils reviennent à deux points : on remet une couche ! Certes il ne faut pas oublier qu'on est encore insuffisants dans l'engagement physique, notamment au pied, mais les intentions de jeux sont là. Il faut être patient et avec le temps, toutes ces intentions nous arriverons à les concrétiser. Mais ce sont tout simplement les difficultés d'un début de saison et nous avons encore de belles choses à vivre!"

En images ...