LOUSTATS

Par Amélie Buchon le 20 mai 2009
Suite aux 30 matchs de la saison régulière 2008-2009, découvrez les statistiques de l'équipe du LOU...
LOUSTATS
Jean-Louis Chauveau

Classement définitif 2008-2009 en Pro D2 : 6ème sur 16 équipes avec 84 points au compteur

A domicile : 15 matches (12 victoires, 1 nul face à Colomiers, 2 défaites contre Albi et Agen)

A l’extérieur : 15 matches (5 victoires à Bourg-en-Bresse, Bordeaux, Béziers, Narbonne et Auch ; 10 défaites)

7ème attaque : 600 points marqués (45 essais, 36 transformations, 91 pénalités, 10 drops)

2ème défense : 448 points encaissés (29 essais, 21 transformations, 79 pénalités, 8 drops)

6 bonus offensifs : contre Tarbes, Grenoble, Bourg et Bordeaux (à domicile), contre Bordeaux et Béziers (à l’extérieur)

8 bonus défensifs : 6 à l’extérieur (Oyonnax, Grenoble, Pau, Tarbes, Albi, La Rochelle) et 2 à domicile (Albi, Agen)

Points marqués à l’issue de la phase aller : 40 points

Nombre de joueurs utilisés cette saison : 40. Deux jeunes du centre de formation (Romain Véniat et Julien Fritz) ont disputé leur premier match de Pro D2 contre Bordeaux.

Xavier Sadourny réalise un carton plein cette saison avec 30 matchs joués sur 30 (dont 29 titularisations) !

Marqueurs : Rémy Grosso (8 essais) ; Lionel Gautherie (5 essais) ; Gérald Gambetta et Vinaya Wakanivuga (4 essais) ; Xavier Sadourny ; Fabien Laurent, Brice Salobert et Nicolas Bontinck (3 essais) ; Jeandre Fourie et Nicolas Raffault (2 essais) ; Alexandre Péclier, Laurent Pakihivatau, Jason Peseta, Olivier Nauroy, Antoine Nicoud, Aliki Fakaté, Ariel Castellina et Lionel Mallier (1 essai)

Réalisateurs : Jeandre Fourie (180 points : 2 essais, 49 pénalités, 1 drop, 10 transformations) ; Romain Loursac (99 points : 23 pénalités, 15 transformations) ; Alexandre Péclier (73 points : 1 essai, 12 pénalités, 4 drops, 10 transformations) ; Xavier Sadourny (30 points : 3 essais, 5 drops) ; Arnaud Mathet (23 points : 7 pénalités, 1 transformation)

28 cartons jaunes : Xavier Fiard (4) ; Cédric Leite (3) ; Aliki Fakaté, Ephraïm Taukafa, Nicolas Portier, Xavier Sadourny, Eugène N’Zi et Laurent Pakihivatau (2) ; Vinaya Wakanivuga, Milton Ngauamo, Antoine Nicoud, Nicolas Raffault, Fabien Laurent, Brice Salobert, Pierre Gicollet, Olivier Nauroy et Ariel Castellina (1)

3 cartons rouges : Milton Ngauamo, Olivier Nauroy et Ephraïm Taukafa

Source : Le Progrès