Leguizamon : « Je reviens pour aider l’équipe et apporter un plus »

Le 16 octobre 2012

INTERVIEW. Tout juste de retour d’Argentine, avec qui il vient de disputer le Four-Nations, Juan-Manuel Leguizamon s’est confié à lourugby.fr. Le troisième-ligne des Pumas revient sur cette expérience au plus haut niveau, le début de saison du LOU ainsi que sur sa forme actuelle. L’occasion également de faire un focus sur le parcours de l’Argentine pour sa première participation au Four-Nations.

Leguizamon : « Je reviens pour aider l’équipe et apporter un plus »
Marc Galaor/LOU rugby

Juan-Manuel, comment s’est passé le Four-Nations et que retiens-tu de cette première expérience, pour toi et pour l’Argentine ?
« Tout s’est très bien passé. Ce fut une expérience très positive pour nous même s’il est très difficile de rivaliser avec les trois meilleures équipes du monde : la Nouvelle-Zélande, l’Afrique-du-Sud et l’Australie. Malgré cela, pour une première participation, je pense que nous n’avons pas été ridicules. Nous avons réalisé quelques matchs de haut niveau dont certains que l’on aurait pu gagner. Il nous reste encore du travail pour parvenir à remporter ce genre de matchs, mais se mesurer régulièrement à ces équipes va permettre à l’Argentine de progresser et de hausser son niveau de jeu. Et ça, c’est très positif ».

Humainement, comment se passe ce genre de compétition, très longue en comptant la préparation ?
« C’est tout aussi enrichissant. Nous passons plusieurs mois ensemble, mais le groupe vit bien et il y a un bon feeling entre les joueurs. De plus, on s’y habitue car on l’a vécu l’année dernière avec la Coupe du Monde, le temps de la préparation et de la compétition ».

« Cette année, l’équipe va être plus mature »

As-tu suivi le parcours du LOU depuis l’Argentine ? 
« Oui bien sûr j’ai suivi chaque match du LOU depuis le début de saison. Pour l’instant, je pense que l’on est dans les clous. Il faut continuer comme ça, en jouant chaque match comme une finale. L’ossature de l’équipe est restée en place cette année et je pense que cela va la rendre plus mature »

Passer du Four-Nations, où tu as affronté les meilleures nations au monde, à la PRO D2, ne va-t-il pas trop de dépayser ?
« C’est vrai que je ne connais pas encore la PRO D2 mais cela reste du rugby ! Il y aura forcément une différence de niveau entre ce championnat et le Four-Nations mais toute compétition est dure à jouer et il faudra être prêt »

Aujourd’hui comment te sens-tu physiquement, entre les mois passés en Argentine, la compétition, le retour en France, etc. ? 
« Physiquement, je me sens en parfaite forme, prêt pour reprendre avec l’équipe. Je vais petit à petit me fondre dans le groupe en attendant de rejouer. Je suis disponible si les entraîneurs font appel à moi, même si je pense qu’il faudra attendre quelques matchs avant que je fasse mon retour en compétition. Et puis, peu importe si je ne suis pas tout de suite dans le groupe, que je sois titulaire ou remplaçant : je suis là pour aider l’équipe et pour essayer d’apporter un plus ».

Image - ©Marc Galaor/LOURugby

Zoom sur… le parcours de l’Argentine en Four-Nations (2012)

Pour sa première participation, l’Argentine a terminé dernière du tournoi avec 4 points. Hormis une lourde défaite contre la Nouvelle-Zélande (54-15), les coéquipiers de Juan-Manuel Leguizamon (quatre matchs sur six, tous en tant que titulaire) n’ont pas à rougir de leur parcours : bien que jamais vainqueurs, les Pumas n’ont quasiment jamais été "corrigés", parvenant même à tenir en échec l’Afrique-du-Sud, en début de compétition (16-16).

Tous les résultats de l’Argentine :

J1- Afrique-du-Sud 27-6 Argentine
J2- Argentine 16-16 Afrique-du-Sud
J3- Nouvelle-Zélande 21-5 Argentine
J4- Australie 23-19 Argentine
J5- Argentine 15-54 Nouvelle-Zélande
J6- Argentine 19-25 Australie

Classement final :

1- Nouvelle-Zélande – 26 points
2- Australie – 12 points
3- Afrique-du-Sud – 12 points
4- Argentine – 4 points