" "  

J - 4 AVANT LOU / GRENOBLE AU STADE DE GERLAND

Le 6 octobre 2010

Avant le derby de dimanche, retrouvez chaque jour les interviews des différents acteurs du club sur le préparation de ce LOU / Grenoble au stade de Gerland !

J - 4 AVANT LOU / GRENOBLE AU STADE DE GERLAND

Aujourd'hui, retrouvez l'interview de nos deux entraîneurs, Raphaël Saint-André et Matthieu Lazerges :

Premier match pour le LOU à Gerland...

C'est un bel événement pour le rugby lyonnais. Nous pensons que c'est avant tout un test pour le LOU de jouer à Gerland, au niveau de la capacité à mobiliser du monde, au niveau de l'engouement que le club de rugby peut créer dans la ville. C'est quelque chose d'important pour nous tous !

Après, sportivement, on espère et on souhaite que ça ne change pas grand chose pour les joueurs. On a quand même des joueurs d'expérience qui ont, pour beaucoup, joué en Top14 ou au moins des gros matchs devant beaucoup de public ! Il faut espérer qu'on gère l'événement du mieux possible, qu'il n'y ait pas un côté émotionnel trop développé qui nous empêche de faire une bonne partie. Mais a priori, on est pas trop inquiet là-dessus, étant donné qu'on a des joueurs qui ont déjà vécu des situations comme celle-là.

On compte vraiment sur l'engouement et les encouragements du public lyonnais. Ca apporte un réel supplément d'âme et peut changer le cours d'un match...

LOU / Grenoble est annoncé comme un derby. Est-ce que ça change quelque chose quant à la préparation du match ?

La notion de derby, avec des joueurs qui viennent tous d'ailleurs, est de plus en plus diluée. La plus grande rivalité qu'on puisse avoir c'est avec Oyonnax. Pour Grenoble, il n'y a pas une grande notion de derby pour les joueurs aujourd'hui. Ca reste bien sûr une équipe régionale, mais tous les matchs sont importants et on prépare ceux-ci de la même façon que les 29 autres matchs de ProD2.

Un mot sur cette équipe de Grenoble ?

C'est une bonne équipe qui vient d'aller gagner son match à Aix-en-Provence, qui a une bonne structure. Un peu à l'image de Bordeaux, ils ont eu du mal au début, des petits problèmes au démarrage parce qu'ils ont eu un gros turn-over à l'intersaison avec plus de 14 recrues. C'est énormément de grosses individualités, et ce sera une très bonne équipe quand elle aura trouvé son rythme !