Frédéric Michalak: "Un match, ce n'est jamais tout beau, tout rose"

Le 23 octobre 2017
ENTRETIEN. Après une parenthèse européenne, le LOU rebascule sur le TOP 14. Frédéric Michalak nous livre ses réactions avant le derby.
Frédéric Michalak: "Un match, ce n'est jamais tout beau, tout rose"
Marc Galaor / LOU Rugby
Fred, face à Sale, vous avez été longtemps menés avant de prendre l’avantage en fin de match. Quel est ton sentiment après cette victoire ?
C’est la force d’un groupe. On ne gagnera jamais de 40 points tous les matchs. Face à Sale, on a manqué de chance car on se fait intercepter deux fois. Un match se construit, ce n’est jamais tout beau, tout rose. Au contraire, c’est là où on voit la force mentale des joueurs. On construit. C’est dans ces matchs là que le groupe et le club apprennent. Il y aura forcément des défaites, parfois dures mais c’est souvent dans ces moments-là, dans l’adversité, que l’on voit la vraie valeur des hommes. En ce moment tout va bien mais c’est quand c’est plus difficile qu’il faut savoir répondre présent. Contre les anglais, on n’a rien lâché. Bravo, mais on ne s’arrête pas là.

Retour au TOP 14 désormais avec un match un peu spécial face à Oyonnax. Comment appréhendes-tu ce derby ?
Ça promet un beau match car Oyonnax est une équipe difficile à manœuvrer. Je connais beaucoup de joueurs qui évoluent à l’USO, notamment Tian-tian (NJewel), qui jouait avec nous la saison passée. Ces mecs-là ont une petite revanche à prendre. Ils ont eu un début de saison difficile mais ils ont de beaux atouts pour venir faire un grand match au Matmut Stadium Gerland.
On va bien préparer ce derby car on ne les prend pas à la légère… Que l’on reçoive Agen, Bordeaux ou Oyonnax, on ne calcule pas. Il faut gagner à la maison.