" "  

#FÉMININES. Jean-Matthieu Alcalde est le nouveau manager du rugby féminin

Le 1 juillet 2021
ARRIVÉE. Jean-Matthieu Alcalde prend la suite de Philippe Buffevant et prend en charge l'ensemble du projet du rugby féminin au LOU Rugby.
#FÉMININES. Jean-Matthieu Alcalde est le nouveau manager du rugby féminin
Jean-Matthieu Alcalde devient le nouveau manager du projet féminin au LOU Rugby et succède à Philippe Buffevant à la tête de l'équipe Élite 1. Originaire de la Voulte, il possède à 36 ans une solide expérience du rugby féminin. Après une carrière de joueur en TOP 14 et PRO D2 à Montpellier, Dax, La Voulte-Valence et Hendaye, l'ancien arrière/ailier a très vite porté la casquette d'entraîneur. Alors basé dans le sud-ouest, il a entraîné les Pachys d'Herm (Dax) avant de prendre les reines de l'AS Bayonne avec qui il a remporté le bouclier Elite 2 en 2016-2017. 

En venant à Lyon, "JM" Alcalde se rapproche donc de sa terre natale et débarque dans un projet en plein développement. Après une montée acquise en 2018, le LOU Rugby Féminin veut se pérenniser au plus haut niveau. L'apport de ce nouvel entraîneur sera donc déterminant pour accompagner la progression des filles et les aider à franchir un cap :
 

Je suis quelqu’un d’assez compétiteur donc c’est sûr que j’aimerais aller en phase finale. Maintenant, je crois qu’il ne faut pas s’emballer, il faut construire et y aller petit à petit. L’objectif dans un premier temps c’est le maintien mais je suis quelqu’un d’ambitieux et je sais que les filles ont soif de victoire.

Pour la saison 2021-2022, Jean-Matthieu Alcalde retrouvera déjà son ancien club dans une Poule B qui s'annonce déjà très disputée avec LMRCV (Lille), Blagnac (vice-champion de France), Chilly-Mazarin, le Stade Bordelais et donc l'AS Bayonne.

S'il aura en charge l'encadrement de l'équipe fanion, l'ardéchois s'occupera également de tout le développement de la filière féminine du club, de l'école de rugby à l'équipe cadette en passant par l'équipe fédérale. Un travail de fond nécessaire pour développer la pratique du rugby féminin et alimenter l'équipe première :

 

Mon processus n’est pas de faire du Montpellier ou du Toulouse en prenant des joueuses « haut de gamme ». Il faut que l’on se serve de notre réserve de Cadettes et du vivier local. En travaillant avec la ville, les universités et les clubs partenaires je pense qu’on peut attirer pas mal de monde. Puis je suis également en lien avec l'équipe Fédérale 1, coachée par Jenny et Domi. Ils font un travail monstre et on va travailler ensemble les 4 premières semaines sur la prépa physique. Le but c’est d’avoir des connexions avec tout le monde. 


L'équipe féminine reprendra le chemin de l'entraînement le lundi 12 juillet et débuteront le championnat le week-end du 18/19 septembre.