UNE DEFAITE FRUSTRANTE

Par Amélie Buchon le 25 novembre 2007
Les 50 premières minutes de domination lyonnaise n’ont pas eu raison du promu cantalou. Score final : Aurillac 29- LOU 21
UNE DEFAITE FRUSTRANTE
Jean-Louis CHAUVEAU

Dès le coup d’envoi, les lyonnais s’emparent du ballon et imposent leur rythme. Bien en place en défense et solides en conquête, ils concrétisent leur domination par deux essais marqués en contre de Lionel Gautherie, et deux drops signés Peclier et Sadourny.

Malgré un essai de l’ailier Lagasavibau et une pénalité de De Beer, nos rouges et noirs maintiennent ainsi un écart confortable (10-21, à la 50e).

La stratégie qui consiste à « les empêcher de jouer debout pour qu’ils ne puissent pas mettre en place leur jeu », dixit Gérald Gambetta, a fonctionné pendant 50mn, mais à 30 minutes du coup de sifflet final, les lyonnais commencent à faiblir physiquement, ne parvenant plus à contenir les assauts des cantalous. Le match prend alors une toute autre tournure…

Le buteur aurillacois assomme nos joueurs en inscrivant quatre pénalités en moins de 20 minutes, permettant ainsi à ses co-équipiers de reprendre la main (22-21). Le coup de grâce est même porté à la 74ème : les cantalous inscrivent un second essai qui privera notre équipe du point de bonus défensif.

Les 50 parfaites premières minutes du LOU n’ont pas eu raison du promu aurillacois…

Points pour Aurillac

2 essais de LAGASAVIBAU (25e) et VIARS (74e)

2 transformations de DE BEER (26e, 75e)

5 pénalités de DE BEER (29e, 51e, 60e, 64e, 68e)

Points pour le LOU

2 essais de GAUTHERIE (4e, 33e)

1 transformation de PECLIER (4e)

1 pénalité de PECLIER (21e)

2 drops de SADOURNY (8e) et PECLIER (42e)