" "  

#ASSO. Séraphine Okemba débarque au LOU !

Le 22 septembre 2021
FÉMININES. Révélation lors des derniers Jeux Olympiques, l’internationale tricolore a décidé de démarrer une nouvelle aventure à Lyon avec le LOU Rugby.
#ASSO. Séraphine Okemba débarque au LOU !
LOU Rugby
Son nom vous dit peut-être quelque chose si vous avez suivi les performances de l’équipe de France Féminine de Rugby à 7 cet été aux Jeux Olympiques. A 25 ans, Séraphine Okemba, médaillée d’argent à Tokyo, rejoint le LOU Rugby Féminin en provenance du Stade Français.
 
Une rencontre qui a changé sa vie
Si elle possède déjà une belle expérience, c’est seulement à l’âge de 16 ans que la francilienne a découvert le ballon ovale. Dotée de capacités physiques hors normes, c’est son professeur d’EPS au lycée qui a détecté son talent.
« Ma mère ne voulait pas que je joue au rugby car elle avait peur pour moi. Il n’a pas lâché l’affaire et a insisté pour que je prenne une licence en club. C’est même lui qui m’a acheté mes premiers crampons et qui m’a emmené à mon premier stage à Marcoussis. C’est là où je me dis que parfois tout peut se jouer sur une rencontre ! »
 
A Lyon pour développer un double-projet
En venant au LOU, Séraphine Okemba se lance un nouveau défi sportif au sein d’une équipe en constante progression. A l’aile ou même en troisième ligne, sa vitesse et ses appuis seront des atouts de taille pour le collectif déjà mis en place par Jean-Matthieu Alcalde et son staff. Mais son choix de changer de club n’est pas uniquement sportif. Il est également animé par la volonté de reprendre des études et construire un double-projet.
« J’ai vraiment hâte d’attaquer. Le projet du club, les gens et les infrastructures me motivent. Je vais également pouvoir reprendre mes études au sein de l’école HEC pour devenir coach de vie. Lyon va vraiment me permettre de poursuivre ce projet et d’anticiper l’après carrière. »
 
Déjà la LOU Attitude
L’histoire de vie de l’internationale française est atypique. Consciente que le rugby est un véritable catalyseur social et que les préjugés sur sur le rugby féminin sont encore trop nombreux, Séraphine Okemba souhaite également s’investir dans le projet sociétal du LOU. « J’aimerais participer au développement du rugby sur la métropole et en particulier dans les quartiers en partageant mon expérience. C’est aussi grâce à ces actions qu’on peut changer les mentalités que certains peuvent avoir sur le rugby féminin. Ce n’est pas en restant dans notre coin qu’on va réussir à changer quelque chose ! Autant échanger avec eux, comprendre et les convaincre ! »
 
Séraphine Okemba débutera l’entrainement avec le LOU Rugby Féminin dès la semaine prochaine et compte très vite débuter sous le maillot Rouge & Noir. L'équipe Féminine dispute son premier match à domicile ce dimanche (15h) face à Montpellier.
 

En vidéos ...